Feufochmar
2021-10-09

Sakuna: of Rice and Ruin


Sakuna, jeune déesse des moissons, se retrouve contrainte à l'exil après avoir laissé des humains entrer dans la capitale des dieux et fait exploser par accident la réserve de riz alors qu'elle les poursuivait. Exilée sur l'île aux démons en compagnie des humains qu'elle a laissé entrer, une mission lui est confiée, conquérir cette île en venant à bout des démons qui y ont prospéré.

Le jeu est un jeu hybride. On alterne régulièrement entre deux modes, qui sont liés aux attributions divines de Sakuna. Le premier mode correspond aux attributions qu'elle a hérités de son père, un dieu guerrier, et il s'agit d'un jeu d'action et d'exploration dans des niveaux en plateforme 2D, où il faut se battre contre les démons qui y résident. Le deuxième mode correspond aux attributions qu'elle a hérités de sa mère, déesse des moissons, et il s'agit d'un jeu de gestion agricole où il faut s'occuper d'une rizière.

Les deux modes de jeu sont liés de façon assez intéressante. Les phases d'exploration permettent de récupérer des matériaux. Ceux-ci peuvent être utilisés pour créer ou améliorer les équipements, produire de l'engrais pour la rizière, ou être utilisés pour préparer des repas permettant de gagner des bonus temporaires pour la phase d'exploration effectuée le jour suivant. Les phases de gestion agricole permettent de faire pousser du riz, qui peut être utilisé pour les repas ou comme monnaie d'échange pour obtenir des matériaux introuvable sur l'île. Sakuna ne gagne en niveau et en puissance qu'après une moisson, et les gains de statistiques obtenus sont liés aux propriétés du riz qui a été récolté.

Il y a un point intéressant à noter au sujet du design de Sakuna. Comme Sakuna est avant tout une déesse des moissons, elle se bat non pas avec des armes classsiques, mais en utilisant les mêmes outils qu'elle utilise pour les travaux dans la rizière, c'est à dire principalement avec des faucilles et binettes. Les faucilles sont utilisées comme armes à une main plutôt rapides, alors que les binettes sont utilisées comme arme à deux mains, plus lentes, mais plus puissantes. D'autres outils sont disponibles après les avoir forgés, et peuvent être tranchant, contondant ou perforant, certains ennemis ayant des faiblesses ou des résistances par rapport à certains types d'armes. Sakuna est aussi équipée d'une écharpe divine, qui peut s'accrocher aux murs et plafond afin de se déplacer à certains endroits autrement inaccessibles, ainsi qu'au ennemis afin de se retrouver dans une position opposée ou d'effectuer un coup spécial.

La conquête de l'île se fait en réalisant des missions lors des explorations. Ces missions dépendent des zones explorées et rapportent des points d'explorations. Elles sont variées : nettoyer la zone, vaincre un certain nombre d'ennemis, trouver des ressources ou des trésors, etc. Certaines missions nécessitent de visiter plusieurs fois une zone, ou de visiter la zone de nuit, alors que les démons sont plus coriaces. Monter le nombre de points d'exploration permet de débloquer de nouvelles zones, sachant que l'histoire ne progresse qu'au travers l'exploration.

Au niveau de la gestion agricole, une année se déroule sur 12 jours, chaque saison étant représenté par 3 jours. Cette simplification est principalement due à des raisons de gameplay afin d'avoir une progression régulière en niveau et statistique. Les propriétés du riz récolté affectent les statistiques de Sakuna. Ces propriétés peuvent être altérés en appliquant différentes méthodes de culture ou via les engrais utilisés. Des guides sont débloqués au cours du jeu et indiquent quelles techniques il faut appliquer pour obtenir les propriétés désirées (afin de privilégier l'attaque ou la défense par exemple).

J'ai plutôt bien apprécié le jeu. Mes seuls points négatifs concerne les boss. Un en particulier (le crapaud) est plus difficile que ceux qui suivent en raison de la difficulté à lire et anticiper ses mouvements. Le boss de fin d'histoire a aussi un problème, car une mécanique de jeu est introduite spécialement pour son combat, et il faut la maîtriser immédiatement pour éviter une défaite assurée, ce qui est pour le moins frustrant.

Un dernier point à relever, elle concerne la classification PEGI. J'ai été un peu étonné de voir que le jeu est PEGI 16 avec mention de drogue, alors que l'on pourrait s'attendre à un PEGI 7 ou 12 pour ce type de jeu. C'est dû au fait qu'il y a de l'alcool dans le jeu. Dans la première scène où Sakuna apparaît, elle est en état d'hébriété, alors qu'elle a l'apparance d'un enfant d'une dizaine d'année. Il est aussi possible de produire de l'alcool à partir du riz pour faire des sake et Sakuna peut en consommer lors des repas.