Feufochmar
2021-07-13

Nexomon: Extinction


Un RPG où l'on capture des monstre plus ou moins mignons, que l'on utilise ensuite lors des combats au tour par tour. En gros, cela reprend les mêmes principes que Pokémon, mais avec quelques différences.
Il s'agit d'une suite à un jeu qui n'est pas sorti sur console, mais sur mobile.

Outre que le fait que l'histoire principale est de sauver le monde, ce dont j'ai un peu marre, je n'ai pas aimé que le jeu soit trop dans l'auto-dénigrement, et que les personnages rappellent trop souvent qu'ils sont dans un jeu. Qu'un personnage le fasse ponctuellement, ça fait sourire (surtout quand c'est bien fait comme le complotiste dans Portal Knights) mais ici, c'est un peu trop systématique et donne l'impression que c'est fait pour combler du vide parce qu'une contrainte technique oblige à donner du texte à tous les personnages présents sur la carte. Un autre point que je n'ai vraiment pas aimé concerne la traduction française, truffée de fautes qui auraient pu être corrigées par une simple relecture. Sans compter que la police utilisée pour les sous-titres des vidéos ne contient pas de caractère accentué, ce qui est très gênant en français (remplacé par des espaces). Graphiquement, il y a aussi quelques bugs sur les effets lors des combats. Un point que je n'aime pas non plus concerne les capacités des monstres, où des capacités puissantes sont apprises très vites, alors que des moins puissantes sont apprises plus tard.

Parmi les points que j'ai aimé, il y a le fait que le jeu n'est pas un simple clone de Pokémon. Si le jeu partage un certain nombre de points communs (six monstres dans l'équipe, quatre capacités par monstre, combats au tour à tour), il y a aussi des différences qui lui donnent un gameplay suffisemment différent.
En effet, il y a des différences assez importantes au niveau des combats. Déjà, il y a une jauge d'énergie commune à toutes les capacités avec des capacités qui coûtent plus ou moins cher en énergie. Cela oblige à changer de monstre ou passer son tour si un monstre est épuisé. Un autre point intéressant est le fait que les attaques ont une vitesse d'exécution, ce qui rend intéressant le fait d'avoir à la fois des capacités rapides mais peu puissante, utiles pour donner le coup de grâce sans consommer trop d'énergie, et des capacités lentes, mais très puissantes et coûtant beaucoup d'énergie, plutôt utiles pour diminuer rapidement la vie de l'adversaire. Un autre point concerne les capacités apprises par les monstres, qui sont limitées aux capacités de leur propre éléments et à celles de type "normal", ce qui oblige à changer de monstre assez fréquemment.
Au niveau de la capture, il y a aussi des différences. Il est possible d'obtenir des objets permettant d'améliorer le taux de capture, et il est aussi possible de nourrir les monstres afin d'augmenter les chances de capture, ce qui rend la capture plus facile que dans Pokémon où capturer dépend plus de la chance, notamment pour ceux qui ont un faible taux de capture.
Enfin, chaque monstre peut être équipé de quatre noyaux pour augmenter ses statistiques, ou gagner plus d'expérience ou d'argent. Il n'y a pas par contre d'objets généraux ou consommables équipables par les monstres.
J'ai aussi bien aimé le fait que les monstres sont beaucoup plus équilibrés que dans Pokémon, et donc que l'on ait le choix entre plus d'options pour son équipe. Par contre, cet équilibre fait que l'on est obligé de soigner les monstres très régulièrement, d'autant plus que le niveau des adversaire (monstres sauvages ou dresseurs) est lié à la progression dans l'histoire.

Un dernier point à noter concerne l'aspect rejouabilité. Si je n'ai joué qu'au mode histoire, il est possible de créer des parties personnalisées, avec des contraintes similaires à celles que s'imposent habituellement les joueurs qui font des Nuzlocke dans Pokémon, ou à ceux qui utilisent des jeux modifiées. Par exemple, il est possible de choisir si l'on peut réutiliser les monstres KO ou non, si l'on est restreint au niveau de la capture ou non, ou si les monstres rencontrés et ceux de départ sont choisis aléatoirement ou non.

Au final, je trouve le jeu plutôt médiocre dans l'ensemble. S'il y a des choses intéressantes au niveau des mécaniques de jeu, elles sont plombées par l'histoire assez rocambolesque et l'ambiance d'auto-dénigrement quasi-permanente.