Feufochmar
2022-03-26

Atelier Sophie 2 : The Alchemist of the Mysterious Dream


L'histoire de ce jeu de la série Atelier fait, comme son nom l'indique, suite à Atelier Sophie et se déroule peu de temps avant le début d'Atelier Firis. Les références à Atelier Sophie sont nombreuses, ce qui est habituel pour la série Atelier où les épisodes d'une même sous-série ont tendance à référencer les précédents, en particulier dans les dialogues. Moins habituel, Atelier Firis, qui se déroule après ce jeu, est aussi référencé, afin d'assurer continuité narrative, en particulier lors des scènes finales, où Plachta rappelle à Sophie que la prochaine étape dans leur voyage est la cité minière d'Ertona, la ville de départ d'Atelier Firis (où Sophie joue un rôle majeur au début de l'histoire).

L'histoire commence alors que Sophie fait un détour dans son voyage pour obtenir le certificat d'alchimie, en raison d'un rêve qu'a fait Plachta à propos d'un arbre géant. Lorsque Plachta et Sophie arrivent devant l'arbre vu en rêve, elles se font aspirer par un vortex. Lorsque se Sophie se réveille, elle se retrouve séparée de Plachta, et apprend rapidement qu'elle se trouve dans un monde parallèle, Erde Wiege, créé par la déesse des rêves Elvira, afin que les gens qui ont un rêve particulièrement fort puissent le réaliser. Ce monde transcende le temps, et il est possible d'y croiser des personnes provenant de différentes époques. De plus, les gens qui y vivent ne vieillissent pas, et lorsqu'ils quittent ce monde, ils reviennent au moment où ils étaient arrivé à Erde Wiege. (Cette particularité fait que l'histoire ne dure au plus que quelques heures dans le monde d'origine de Sophie, ce qui permet d'insérer aisément l'histoire entre les deux jeux.) Dans sa recherche pour retrouver Plachta, Sophie va rencontrer en particulier deux personnes. La première est une jeune alchimiste nommée elle aussi Plachta, qui se révèlera être la même personne que celle que Sophie recherche, mais provenant de l'époque où elle n'a pas encore transféré son âme dans un livre. La deuxième est une alchimiste un peu plus âgée mais moins douée que Sophie, nommée Ramizel, et qui se révèlera être la grand-mère de Sophie (souvent citée dans Atelier Sophie, mais dont on ne voit que la tombe en jeu).

Côté gameplay, le jeu s'apparente à Atelier Ryza (et Ryza 2) dans les phases d'exploration, mais avec quelques changements pour coller à l'univers Mysterious. Comme dans Ryza, toutes les cartes sont reliées les unes aux autres, et une même zone peut être composées de plusieurs cartes. De même, il est possible de savoir quel ingrient va tomber à un point de collecte (à condition de l'avoir déjà vu). Par contre, chaque point de collecte n'est lié qu'à un seul outil, contrairement à Ryza, où l'on peut utiliser différents outils sur un même point. Il existe aussi des points de collecte particuliers où un mini-jeu se déclenche lorsque l'on réalise la collecte. Ce mini-jeu permet de modifier certains paramètres des ingrédients collectés. Un autre point important et unique dans l'exploration est la possibilité de changer la météo d'une zone, ce qui affecte alors l'ensemble des sous-cartes de la zone, et qui permet de changer non seulement la topographie des cartes, mais aussi les monstres présents et les ingrédients disponibles.

Sur les phases de combat, le jeu revient à du tour à tour, comme dans la série Mysterious (au lieu d'être en temps réel comme dans Ryza). Cependant, le gameplay est unique (ce qui est assez courant dans la série Atelier) et reprend des aspects présents dans différents jeux. Les ennemis sont placés côte-à-côte sur une seule ligne au lieu d'être répartis sur une surface comme dans les autres épisodes de la série Mysterious. Il y a deux jauges de support. La première jauge (qui se remplit assez vite) permet d'échanger les personnages présents en première ligne de ceux présents en deuxième ligne, en réalisant des gardes ou des attaques combinées. Lors d'une attaque combinée, les deux personnages sont se relayer en utilisant l'un à la suite de l'autre ou bien une compétence, ou bien un objet (ce qui permet d'attaquer deux fois dans un même tour). La deuxième jauge permet de lancer un attaque ultime combinant un personnage de la première ligne avec un de la seconde ligne. Sur les objets consommables, on revient à un système de charges, mais chaque personnage doit s'équiper au préalable des objets qu'il peut utiliser (avec une limite de niveau total pour les personnages non-alchimistes). Point de détail particulier, les personnages commencent au niveau 20 d'aventurier, qui est la limite de niveau maximale d'Atelier Sophie (la limite maximale dans Atelier Sophie 2 est le niveau 50).

Sur les phases de synthèse, il est possible d'incarner Sophie, mais aussi la jeune Plachta, et certaines recettes sont exclusives à l'un des personnages. Comme dans les autres jeux de la série Mysterious, il faut placer des composants élémentaires des ingrédients dans une matrice. Par contre, il y a quelques différences avec les jeux précédents. L'usage des catalyseurs remplace les différents chaudrons d'Atelier Sophie, mais ne fonctionnent pas comme dans Atelier Firis ou Lydie & Suelle, puisqu'ils ne sont pas consommés lors d'une synthèse. De plus, de base, le placement des composants fonctionne de manière hybride à Aterlier Sophie (où les composants recouvert sont remplacés entièrement) et à Atelier Lydie & Suelle où la rotation est de base débloquée, mais il est possible en améliorant les catalyseurs de débloquer le fonctionnement de Lydie & Suelle (seules les cases recouvertes sont remplacées), et de débloquer le symétrisation. De plus, un autre mécanisme est ajouté, les liens, créés en plaçant côte-à-côte des cases actives d'un même élément, représentés par des étoiles dans un composant d'un ingrédient, et qui permettent de monter le niveau maximal des composantes élémentaires liés aux effets d'un objet, permettant de débloquer de nouveaux effets (Atelier Lulua a un mécanisme similaire, mais qui repose sur le niveau d'alchimiste). Comme dans les autres jeux de la série Mysterious, les recettes sont principalement obtenues via un système d'idée, où il faut réaliser certaines actions pour débloquer les recettes. De façon similaire au niveau d'aventurier, Sophie commence avec un niveau d'alchimiste de 50, qui est le niveau maximal d'Atelier Sophie, par contre, Plachta commence avec un niveau moindre, au niveau 25.

J'ai bien aimé le jeu, qui explore plus en détail les personnages de Sophie et Plachta, notamment en inversant les rôles de mentor et d'élève entre Sophie et Plachta, tout en arrivant à l'insérer dans la trame narrative de la série Mysterious. Cela utilise certes une astuce de monde parallèle dont l'écoulement du temps est différent, mais cette astuce est bien exploitée afin d'offrir un épisode rêve (vu qu'il s'agit du thème du jeu), permettant de rencontrer à la fois Plachta jeune et Ramizel. Ceci n'était pas forcément évident, vu que la quête de Sophie pour rendre Plachta à nouveau humaine, qui est le véritable but du voyage de Sophie, est racontée dans Atelier Firis et Atelier Lydie & Suelle. Ce jeu introduit aussi véritablement le personnage de Ramizel, qui pourrait éventuellement faire l'objet de son propre jeu, vu qu'il s'agit du seul personnage dont l'histoire n'est pas complètement verrouillée par les autres jeux. En effet, il n'y a que trois choses dont on est certain à son sujet après son passage à Erde Wiege : elle passe le certificat d'alchimie, se marie, et retrouve le livre contenant l'âme de Plachta. En ce qui concerne la jeune Plachta, un DLC centré sur elle est prévu, afin de raconter son histoire à Erde Wiege avant sa rencontre avec Sophie, ce qui rend peu problable un futur jeu centré sur elle.