Feufochmar
2022-01-02

Atelier Lulua : the Scion of Arland


J'avais déjà joué à Atelier Lulua lors de sa sortie, mais je n'avais alors pas joué à la trilogie Arland. Je l'ai refait en fin d'année 2021 à la suite de la trilogie Arland (Rorona, Totori, Meruru). Si le jeu peut être joué indépendamment (comme pour tous les jeux de la série Atelier), il contient cependant de très nombreuses références aux épisodes précédents de la sous-série Arland, que ce soit sur les lieux visités, les personnages présents ou référencés, ou les évènements qui se sont déroulés dans les jeux précédents.

L'histoire se déroule vingt ans après le début d'Atelier Rorona (ou deux ans après la fin d'Atelier Meruru), et s'intéresse à Elmerulia Frixell, surnommée Lulua, fille adoptive de Rorona, vivant à Arklys, ville située au sud-ouest du continent d'Arland. Elle est formée pour devenir une alchimiste, mais rencontre des difficultés, jusqu'au jour où un mystérieux livre lui tombe sur la tête, livre qu'elle seule semble pouvoir lire.

Par rapport à ma première expérience du jeu, je suis allé plus loin. J'ai vu toutes les fins et résolu toutes les énigmes du livre. Le seul challenge que je n'ai pas fait est de battre le tout dernier boss du jeu (qui est une version plus forte d'un des boss affronté au cours de l'histoire).

Il y a plusieurs points qui font que le jeu est côté gameplay plus dans la continuité de Atelier Lydie & Suelle, et non dans celle de Atelier Meruru. Contrairement aux épisodes précédents de la sous-série Arland, il n'y a pas de limite de temps dans Atelier Lulua (l'histoire se déroule sur deux à trois ans), ce qui laisse le temps d'explorer toutes les fins sur une seule partie. Il y a aussi un petit post-game avec quelques challenges. Je ferai un reproche sur le bestaire, un certain nombre de monstres ayant été remplacés par ceux de la sous-série Mysterious.

Les phases de synthèses intègrent des affinités élémentaires pour débloquer les effets au lieu de ne se baser que sur la qualité et le type d'objet. Les affinités peuvent s'opposer lors du déblocage des effets (certains effets ne peuvent pas être obtenus simultanément). De plus, certains effets qui sont ajoutés aux objets synthétisés dépendent des ingrédients utilisés, et il est possible d'utiliser des boosters pour changer le résultat d'une synthèse. Comme dans la sous-série Mysterious, le temps de synthèse est compté en heures, et une synthèse peut produire plus d'un objet.

Les phases de combat sont à mi-chemin entre les mécaniques d'Atelier Lydie & Suelle et Atelier Ryza. En effet, comme dans Atelier Lydie & Suelle, les combats sont au tour à tour, et les mécaniques de combos/supports sont liés aux personnages présents sur la deuxième ligne (avec quelques différences car il n'y a que deux personnages en deuxième ligne et non trois). Un mécanisme d'interruption est aussi présent, permettant aux alchimistes de s'équiper d'un objet consommable et de l'utiliser en interrompant le flot d'action une fois sa charge remplie. Cette mécanique est reprise dans Atelier Ryza pour l'utilisation des objets.